L’origine de l’Arobase

L’arobase était déjà en usage au VIIe siècle et permettait aux moines qui rédigeaient des manuscrits de tracer le mot latin ad, signifiant à ou vers, d’un seul trait de plume. Puis, le symbole disparaît et on le retrouve au XVIe siècle dans les registres des marchands pour désigner des amphores transportées par bateau : il devient l’abréviation d’une unité de mesure, l’arbora, valant environ 12kg. En 1971, l’arobase sort de son relatif anonymat grâce à Ray Tomlinson, un ingénieur américain travaillant sur ARPAnet, l’ancêtre d’internet. Il devait trouver un symbole pour séparer le nom de l’émetteur d’un message de celui du serveur de réception. L’adresse e-mail était née, et avec elle la popularisation de l’arobase.

arobase @

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.